Join us for free and read amazing contents on elCurator.

Get wind of our features.

Already registered? Sign in.

Premier cas suisse de maladie dû à l'e-cigarette

2 min
Oct 04
Topelement

Une patiente de 44 ans a été admise à l'hôpital cantonal de Winterthur en janvier, souffrante de graves problèmes respiratoires. La femme était sujette à des essoufflements, des expectorations et souffrait d'une très mauvaise fonction pulmonaire au moindre effort, comme le révèle le pneumologue qui la traite. Il s'est avéré que la patiente était une grosse consommatrice d'e-cigarette et ses médecins suspectent fortement que la vapoteuse soit la cause de ses problèmes, comme le révèle SRF.

Heureusement, la pathologie a été détectée assez tôt et un traitement adapté a pu limiter les lésions sur ses poumons qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques. Selon un rapport médical, la quadragénaire souffre des mêmes symptômes que les cas américains qui ont été officiellement reconnus comme étant liés à la consommation de cigarette électronique. Il s'agirait donc du premier cas avéré en Suisse. En outre, il n'existe pas de registre dans lequel les cas suspects sont enregistrés. Comme l'écrit la SFR, les pneumologues suisses exigent désormais un tel registre.

Inquiétudes dans le monde

Depuis quelques mois, plus de 500 cas de lésions pulmonaires graves, et même des décès liés aux cigarettes électroniques, ont été déclarés aux Etats-Unis. Même si la science reste dans le flou quant à la responsabilité directe du vapotage sur ces maladies, les pneumologues ne laissent que peu de doute sur la dangerosité du substitut à la cigarette. La France a du reste récemment affiché son inquiétude sur les effets de l'e-cigarette après la pandémie américaine.

Another person has died after vaping, this time it was a man over the age of 50 who lived in Kansas. He becomes the second vaping-related death in the state, according to a statement from Kansas Governor Laura Kelly. https://t.co/NU31x2GP1b

— CNN (@CNN) September 24, 2019

On ne sait pas encore quels ingrédients sont mis en cause. La patiente suisse fumait un produit sans nicotine contenant des arômes provenant du commerce suisse habituel. Certaines substances aromatiques sont soupçonnées d'être à l'origine de lésions pulmonaires: aux Etats-Unis, les huiles contenant du cannabis produites par le secteur privé sont au centre de la recherche.

(lom/scl)

What are you waiting for? Get the best of the web.