Join us for free and read amazing contents on elCurator.

Get wind of our features.

Already registered? Sign in.

Gravement malade, une ado part en guerre contre le vapotage

Sep 16
70519540 44494108305 5134441124997567253 n
Les cigarettes électroniques suscitent de plus en plus l'inquiétude aux Etats-Unis. Après avoir échappé de peu à la mort à cause du vapotage, une jeune femme de 18 ans tente d'éveiller les consciences.

Les Etats-Unis sont actuellement frappés par une mystérieuse épidémie de maladies pulmonaires graves qui a touché à ce jour 215 vapoteurs et fait un mort, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

Les enquêteurs n'ont pas identifié de marque ni de produit spécifique ayant causé ces maladies, qui se manifestent par toux, essoufflement, douleurs de poitrine, et dans certains cas vomissements et diarrhées. Plusieurs États américains ont relevé depuis l'an dernier l'âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques à 21 ans. San Francisco les a complètement interdites à la vente tandis que le Michigan va interdire les cigarettes électroniques aromatisées.

La cigarette électronique Juul, très populaire aux USA notamment auprès des adolescents, sera vendue en Belgique à partir du 17 septembre dans les librairies, dans les supermarchés et dans les " vapeshops ".

Une jeune femme plongée 48h dans le coma

Dans ce contexte, l'histoire de Simah Herman suscite beaucoup d'attention. Cette jeune Américaine de 18 ans originaire de Long Beach en Californie a été hospitalisée d'urgence à la mi-août pour des problèmes respiratoires. Elle est tombée dans le coma pendant 48 ans et elle a dû être placée sous respirateur artificiel pendant près d'une semaine. Consciente d'avoir échappé de peu à la mort, le 29 août dernier, la jeune femme a raconté son histoire sur Instagram.

" Tout ça à cause du vapotage "

Simah Herman a publié des photos d'elle sur son lit d'hôpital. Elle explique que depuis deux ans, elle a de terribles nausées et que depuis la mi-août, elle a commencé à avoir des problèmes respiratoires. " Tout ça à cause du vapotage. Le vapotage est présenté comme une alternative plus saine que le tabagisme ce qui est faux. Que ce soit de la nicotine ou du vapotage de cannabis, ça peut être fatal. J'ai eu de la chance mais je m'en suis sortie après presque une semaine sous respirateur artificiel ", témoigne la jeune femme.

Elle veut éveiller les consciences

" Les dangers du vapotage sont réels et cela peut aussi vous arriver. Passez à l'action pour éviter que cela ne vous arrive. Dites à votre famille et à vos amis, les dangers du vapotage car personne ne s'en rend compte avant d'être dans une situation aussi grave que la mienne. Je partage mon histoire pour que cela nous vous arrive pas ", poursuit Simah Herman dont le message semble avoir été entendu puisqu'en sept jours il a été liké plus de 700.000 fois sur Instagram.

What are you waiting for? Get the best of the web.